Club

Notre histoire


Née en 2000 de la fusion du XIII Catalan et de Saint-Estève, deux bastions historiques du rugby à XIII français, l'Union Treiziste Catalane (UTC) s'est adjugé le doublé Coupe-Championnat en 2005, avant d'engager l'année suivante, à la demande de la Rugby Football League britannique, une équipe professionnelle dans la Super League regroupant les onze meilleurs clubs anglais.

C'est en 2006 qu'a démarré sportivement l'histoire des Dragons Catalans, qui font alors logiquement leur apprentissage, n'évitant pas le dernier rang du classement, au terme d'une saison néanmoins marquée par une retentissante victoire à Warrington (28-26), et sept autres à domicile. Le stade Gilbert Brutus étant en rénovation pour plusieurs mois, c'est entre Carcassonne, Narbonne, Canet-plage ou sur le stade Aimé Giral à Perpignan que se jouent les rencontres à domicile. Avec pour entame un fabuleux Dragons-Wigan remporté avec la manière 38-30 par une équipe Catalane sublimée par le soutien de tous ses supporters.

La saison suivante, les entreprises partenaires, les collectivités locales et les supporters portent un message fort et le mouvement prend de l'ampleur. Les 2000 abonnés de la saison 2006 deviennent en seulement  un an d'existence 3500 ! Le stade Gilbert Brutus partiellement rénové sera le théâtre idéal pour les 13 rencontres offertes à un public dont la moyenne atteindra plus de 8 150 supporters.

En 2007, ils prennent l'ascenseur pour la gloire, gagnant deux places au classement, terminant à six longueurs du sixième et dernier qualifié pour les play-offs, s'offrant au passage dix succès, dont un à Bradford (29-22), et, surtout, atteignant la finale de la Carnegie Challenge Cup. Vainqueurs outre-Manche, en quarts et en demi-finale de Cup, respectivement de Hull FC et de Wigan, les « Sang et Or » s'inclinent ensuite 8-30 face à St Helens dans la mythique enceinte de Wembley, devant 84.241 spectateurs, record d'affluence pour un club français, tous sports confondus.

Les Dragons réalisent un parcours 2008 d'exception en finissant à la troisième place du classement, place qualificative pour les play-offs en fin de saison, après avoir même été, un temps, les dauphins du leader Leeds. Les bonnes prestations du club n'ont pas échappé à IDEC, son nouveau  partenaire maillot, ainsi qu'au géant de l'évènementiel GL Events. Le public grandit avec près de 4 500 abonnés et une moyenne de spectateurs, au stade Gilbert Brutus, passée de 5 500, en 2006, à 8 500 en 2008. . Une autre étape, sur le chemin du développement et d'une plus vaste notoriété, est la franchise obtenue de 2009 à 2012.

Avec un remaniement du staff sportif, la saison 2009 a été marquée par les prestations en dents de scie d'une équipe au potentiel énorme mais la plupart du temps inexploité. Ce n'est qu'en fin de saison que les hommes de Kevin Walters se réveillent et vont chercher la dernière place qualificative à Saint Helens. A partir de ce match, la saison des Dragons va prendre une toute autre tournure. Les joueurs jouent juste et retrouvent les valeurs qui avaient fait leur force les années précédentes. Ils éliminent les clubs de Wakefield et d'Huddersfield sur leurs terres  en 1/8ème et ¼ de finale. Les Catalans ne sont plus qu'à 80 minutes d'une finale à Old Trafford mais ils retrouvent Leeds, le double champion en titre sur la route de Manchester. Au terme d'un match exceptionnel, la «  finale avant l'heure » selon les spécialistes, les Dragons s'inclinent sur le score de 27 à 20 avec la satisfaction d'avoir atteint pour la première fois de leur histoire les demi-finales du championnat de Super League. Dans un même temps, les Dragons franchissent les 5000 abonnés et deux nouveaux partenaires nationaux, Yoplait et Sea France, s'engagent auprès de la franchise catalane et témoignent de l'essor permanent du club.

La saison 2010 apparaît comme la fin d'un cycle pour les Dragons Catalans. Malgré une demi-finale de Carnegie Challenge Cup contre Warrington, le parcours en championnat est chaotique. Traversant une crise de blessures sans précédent, avec un pic de 11 blessés sur un groupe de 25 joueurs, les hommes de Kevin Walters n'arrivent pas à enchainer les performances. Mais, au-delà d'une saison sportive difficile, les satisfactions sont là. Les travaux de rénovation du stade Gilbert Brutus débutent à la mi-saison, l'ancien virage étant détruit pour laisser place dès le printemps prochain à la nouvelle tribune. Le projet de formation, Ambition Dragons, lancé en 2009, effectue un immense pas en avant en intégrant le Championnat Valvoline Academy des - de 18 ans, compétition qui regroupe les équipes Academy des clubs de Super League.

2011 sera l'année de la reconnaissance pour les Dragons Catalans. Après un début de saison mitigé, s'expliquant par les nombreux changements au sein de l'effectif avec l'arrivée de 10 nouveaux joueurs ainsi que de Trent Robinson au poste d'entraîneur, les Dragons finissent par trouver leur rythme de croisière en avril, après une folle semaine anglaise où ils s‘offrent successivement Warrington puis Wigan sur leurs terres. Le jeu ouvert et imprévisible prôné par Trent Robinson porte ses fruits et permet aux Dragons d'enchainer les grosses performances. Les autres moments forts de la saison seront l'ouverture de la nouvelle tribune en Juillet ou encore le match délocalisé au stade Yves du Manoir de Montpellier contre Wigan. Les Dragons sont récompensés en fin de saison en décrochant leur billet pour les Play-Off et, après une première victoire contre Hull KR à Brutus, ils chutent à Wigan en ¼ de finale. Au terme d'une saison remarquable, durant laquelle le club a obtenu une nouvelle franchise pour une période de 3 ans, les Dragons sont mis à l'honneur lors de la soirée du Man of Steel, recevant le trophée tant convoité de « Club de l'année » et Trent Robinson celui « d'Entraîneur de l'année », quelques temps après la nomination de Scott Dureau et de Steve Menzies dans la Dream Team 2011.

La saison 2012 fut celle de tous les records pour les Dragons qui enregistrent le plus grand nombre de victoires, de points inscrits ou encore la meilleure affluence totale de leur histoire. Individuellement, les joueurs catalans cumulent les distinctions avec un Scott Dureau à maintes reprises récompensé et la présence pour la première fois d’un joueur français dans la Dream Team, Rémi Casty étant élu meilleur pilier de Super League. Cette saison, dont les moments forts resteront la victoire arrachée sur la pelouse de Saint Helens grâce à un essai venu d'ailleurs inscrit à la dernière minute, la magnifique victoire face à Warrington couronnée par un record d'affluence à Brutus où encore le match délocalisé au stade de la Mosson de Montpellier, se terminera trop tôt pour les hommes de Trent Robinson, qui s'écrouleront en Play-off face à Wigan puis Leeds.

La saison 2013 sera celle de la nomination de Laurent Frayssinous au poste d’entraîneur, le premier entraîneur français de l’histoire de la compétition, suite au départ de Trent Robinson pour les Sydney Roosters. Une saison marquée par les blessures, n’empêchant pas le club de valider son billet pour les Play-offs, mais également par la réussite de la délocalisation au stade Ernerst Wallon de Toulouse.
 
La saison 2014 sera loin d’être un long fleuve tranquille pour le coach catalan, à la tête d’un effectif de qualité mais encore une fois décimé par les blessures. Cela n’empêchera pas les Dragons de décrocher une quatrième qualification consécutive pour les phases-finales et de réaliser une fin de parcours exceptionnelle. Une victoire historique à Leeds, la première des Dragons depuis leur entrée en Super League, puis à Huddersfield en Play-offs permettent aux sang et or de décrocher la seconde qualification en demi-finale de leur histoire. Mais, comme en 2009, les Dragons échouent aux portes de la Finale, s’inclinant sur la pelouse de Saint-Helens.
 
La saison 2015 laissera des regrets dans le club catalan, qui s’était légitimement fixé des objectifs élevés pour la dixième saison en Super League. Mais c’était encore une fois sans compter les nombreuses blessures dans les rangs catalans. Cette saison sera marquée par les avancées réalisées notamment dans le système la formation avec la création de l’équipe U19, qui intégrera officiellement le Championnat Academy de Super League en 2016. Le club ne tarde pas à récolter les premiers fruits des efforts financiers réalisés dans ce domaine puisque Fouad Yaha et Lucas Albert effectuent leurs débuts en Super League après quelques matchs seulement avec les U19, devenant au passage les deux plus jeunes joueurs de l’histoire du club.
 

 

Parcours sportif des Dragons Catalans : 

2007 : Finale de la Challenge Cup

2009 : Demi-finale de la Super League

2010 : Demi-finale de la Challenge Cup

2014 : Demi-finale de la Super League